Machine Terrestrographique

RAFFARD-ROUSSEL

du au

RAFFARD-ROUSSEL est un environnement de recherche et de création qui réunit sous une même entité le travail des artistes Matthieu Raffard et Mathilde Roussel. Leur travail d’artiste s’articule principalement autour de trois axes de recherches : l’inclusion des non-humains dans le champs de l’art, l’autonomie technologique, la transversalité des savoirs. Ces artistes nous démontrent qu’il existe une continuité très forte entre les matériaux, les formes et les pensées qui constituent un objet. Dans leur processus de création, ils s’ efforcent de réfléchir à cette relation. Envisageant la galerie Octave Cowbell comme un environnement de recherche et de création ouvert à la multiplicité des savoirs, ils nous dévoilent leur prototype de «Machine Terrestrographique».
Cette oeuvre-outil dont le nom fait référence à la notion de « Terrestre » de Bruno Latour, a été pensée comme une manière de s’émanciper des outils standardisés et des usages dominants, en concevant une machine qui réagit au milieu dans lequel elle est installée. Ainsi la Machine Terrestrographique n’utilise pas les mêmes encres et les mêmes papiers selon qu’elle se trouve dans une ville, au bord de la mer ou bien dans une forêt tropicale. La machine sera installée dans l’exposition en tant qu’oeuvre-outil et accompagnée du travail crée à partir des matériaux trouvés directement dans l’écosystème qui entoure l’espace d’exposition. Ce travail se propose de développer une nouvelle sensibilité à la matérialité du monde qui nous entoure en explorant les possibilités d’une continuité entre le vivant et le technique.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre du programme Suite initié par le Centre national des arts plastiques (Cnap) en partenariat avec l’ADAGP. Le projet Machine Terrestrographique a également bénéficié du soutien de la Fondation des Artistes.

http://www.raffard-roussel.com