Face à Moi

Eric Vazzoler

du au

Les photographies exposées sont extraites d'une série entamée en 1986.
Celle-ci se compose principalement de portraits en noir et blanc de jeunes gens dans neuf pays d'Europe et d'Asie Centrale.

J'ai grandi entouré d'enfants handicapés physiques dans l'institut dont ma mère était la directrice. Mon père, lui-même infirme (souffrant d'une spondylarthrite ankylosante) est mort alors que j'avais 13 ans. Déjà passionné de photographie, c'est ce moment que je choisis pour m'emparer de ce médium dans une quête inconsciente d'une époque qui serait contemporaine de la sienne.

De cette blessure précoce et de l'observation des dommages causés par le regard déformant des « normaux » sur le « rebut » de nos sociétés, est née la détermination à conduire cette œuvre depuis plus de trente ans maintenant.

La découverte de l'oeuvre de Diane Arbus au début des années 80 fut également déterminante.
Mes modèles appartiennent donc le plus souvent à la « marge ».
Ils ne sont cependant jamais en situation désespérée : pas de guerres, de famines ou d'addictions ; mes handicapés sont presque toujours des sportifs de haut niveau...

Je m'intéresse aux fragiles contours de cet état compliqué de grâce et d'innocence contenu dans l'adolescence ; état condamné à l'altération par nature, par nécessité, souvent aussi par la faute de violences subies ou faites à soi-même.
Éric Vazzoler

Complétant à merveille cette démarche, je dirige, depuis 20 ans et en quatre langues, des ateliers remarqués pour les jeunes publics : jeunes des cités, prisons, non- et malvoyants, jeunes du Donbass en guerre, réfugiés... (voir Photo Phoche Delpire S7 et Fisheye N°20)

Face Moi a fait l'objet d'une nomination au Prix Nièpce 2006 et a remporté le Grand Prix du Fotofestiwal de Lodz en 2008.

Finissage : samedi 18.09 de 14h à 18h