Chargement des événements

« All Events

  • Cet événement est terminé

DATAR,SUITE & WALTER EVANS, AFTER

juin 27 @ 08:00 - septembre 22 @ 17:00

Visuel : Bernard Birsinger

DATAR, SUITE & WALTER EVANS, AFTER de Bernard Birsinger
Du 27 juin au 22 septembre 2019
14h à 18h en semaine mais fermé le mardi
Le week-end de 10h à 12h et de 14h à 18h

Vernissage le jeudi 27 juin à 18h30 – Galerie du CRI des Lumières

« DATAR, SUITE »
La Mission Photographique de la Datar de 1985 présentait la Plaine d’Alsace, sujet choisi par le photographe Bernard Birsinger.
Quel est donc le challenge à atteindre en photographie ? Être identitaire des lieux photographiés comme l’ont fait Eugène Atget pour Paris, Robert Adams pour la ville de Denver, Eugène Smith pour Pittsburg (1955-1958), ou encore Ed Ruscha, à travers son grand travail de 1964 le long de la Route 66, travail photographique intitulé les « Twentysix Gasoline Stations », qu’appréciait particulièrement le jeune Lewis Baltz, alors encore étudiant en deuxième année de photographie au San Francisco Art Insitute.
On notera au passage que ce travail des « Twentysix Gasoline Stations » a été refusé par la « Library of Congress » pour sa forme non-orthodoxe et son manque supposé d’information, livret vendu alors à 3,50 $…

DATAR SUITE présente sur un continuum cette Plaine d’Alsace avec là, de nouvelles photographies en couleur.

« WALKER EVANS, AFTER »
Le grand photographe américain Walker Evans, avec comme assistant Robert Frank, présentait, en 1955, son travail sur la « beauté des outils », outils qu’il avait achetés chez les quincaillers de la 5ème Avenue à New York.
Son travail, (portfolio intitulé « Beauties of the Common Tool ») fut publié en son temps dans Fortune (July 1955) et exposé au MoMA de New York.
Voilà qu’est présenté aujourd’hui par Bernard Birsinger, Photographe, un nouveau travail ne mettant plus en jeu la « beauté des outils », mais l’ingéniosité de l’Homme à recomposer un nouvel outil grâce à des éléments disparates captés sur d’autres outils.
Cette recherche pour trouver et rassembler ces nouveaux outils a nécessité plusieurs années de travail.
Un nouvel outil vernaculaire est né grâce à l’ingéniosité de l’Homme.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Le CRI des Lumières
Le CRI des Lumières
Place de la 2ème Division de Cavalerie
54300 Lunéville
+33(0)3 83 76 31 50