Chargement des événements
Faux mouvement
4, rue du change
57000 METZ
www.faux-mouvement.com

Faux mouvement

FR

Faux Mouvement est un centre d’art contemporain installé à Metz depuis 1983. Le centre dispose d’un espace d’exposition de 350 m², 4 rue du Change, dans le prolongement de la Place Saint-Louis, à proximité de la cathédrale.

La programmation compte en moyenne six expositions par an. Chaque projet est un projet original conçu spécifiquement pour cet espace, qui devient souvent le support d’installations in-situ ; on peut rappeler ici les expositions de Cécile Bart, Vincent Lamouroux ou plus récemment de Marco Godinho, Jean-Philippe Antoine, Fabien Lerat. Provoquer une réflexion sur le lieu même est l’une des caractéristiques importantes de Faux Mouvement, qui n’est pas seulement un endroit où l’art se montre mais surtout un endroit où il se fait.

Néanmoins, le développement d’une programmation dans ce contexte précis ne représente qu’une partie de l’activité de l’équipe. Un travail important se fait hors les murs, sous la forme d’actions urbaines (récemment avec Bertrand Lavier, Gérard Collin-Thiébaut) d’expositions délocalisées, de résidences d’artistes, d’actions de formation et d’information en partenariat avec l’organisme de formation FAPAC (Formation des artistes et des professionnels de la culture) et d’une participation active au programme «Nouveaux Commanditaires» piloté par la Fondation de France. Le centre d’art est également associé depuis peu aux recherches de laboratoires universitaires (Labex H2H-Université Paris 8).

Un travail de sensibilisation à l’art contemporain est mené régulièrement à partir des expositions proposées. Mandaté par la ville de Metz, le centre d’art développe depuis 2010 le projet «L’art prend ses quartiers», cycle de résidences d’artistes permettant aux publics de découvrir et de se familiariser avec différents processus de création. Le programme favorise le lien intergénérationnel en s’adressant de façon conjointe aux écoles élémentaires et aux structures «séniors» de la ville. L’objectif n’est pas d’initier une animation autour de l’art, mais d’amener les artistes à installer provisoirement leur atelier au sein même des établissements afin de produire une oeuvre dans ce contexte.

Enfin, dans le cadre du programme national «Culture à l’hôpital», le Centre d’art contemporain Faux Mouvement et le CHR de Metz Thionville ont signé en 2013 une convention permettant d’exposer des oeuvres d’art contemporain au sein de l’hôpital. Ce partenariat se fonde sur le rôle essentiel que peut jouer la culture dans l’amélioration de la condition hospitalière, aussi bien dans l’accueil et l’accompagnement des patients que dans l’environnement professionnel. Elle peut contribuer en particulier à réduire la rupture qu’entrainent souvent la maladie et l’hospitalisation, en permettant aux personnes hospitalisées de garder un lien social avec la Cité.

Visuel expo en cours, Dupecet

Du mercredi au samedi, 14h-19h
Dimanche, 15h-18h
Entrée libre

EN

Faux Mouvement is a contemporary art centre located in Metz since 1983. The centre has a 350 sq.m. exhibition space at 4 rue du Change, the area extending beyond Place Saint-Louis, close to the Cathedral.
Six exhibitions are programmed on average every year. Each project is specifically designed for this space, which often becomes the medium for on-site installations. Faux Mouvement has already welcomed artists such as Cécile Bart, Vincent Lamouroux, and more recently Marco Godinho, Jean-Philippe Antoine, Fabien Lerat. One of the key features of Faux Mouvement is its desire to encourage deep reflection about the site itself – it is not merely a place to show art but it is also a place where art is made.

The programming in this particular context is just a part of the team’s mission. They work on off-site projects consisting of urban performances (recently with Bertrand Lavier and Gérard Collin-Thiébaut), remote exhibitions, artist residencies, training and information sessions in partnership with the training centre for culture FAPAC (formation des artistes et des professionnels de la culture) and active participation in the “Nouveaux Commanditaires” programme headed by Fondation de France. The art centre has been more recently associated with research conducted by university laboratories (Labex Arts H2H-Université Paris 8).

Awareness of contemporary art is regularly raised thanks to the proposed exhibitions.
Commissioned by the City of Metz, the centre has been developing since 2010 the project “L’art prend ses quartiers” (art takes up its neighbourhoods), which enables a cycle of artist residencies offering the general public the possibility to discover and get to know various creation processes. This programme promotes intergenerational bonding by communicating both with elementary schools and retirement homes in Metz. The aim is not to hold workshops about art but to invite artists to set up temporarily their own studio within these institutions in order to produce a work of art in that particular framework.

Within the scheme of the national programme “Culture à l’hôpital” (culture in hospitals), Faux Mouvement, and the Regional Hospital Centre (CHR) of Metz-Thionville signed a convention in 2013 authorising the exhibition of contemporary art works in the hospital. This partnership is based on the important role that culture plays in improving hospital conditions, whether it concerns the welcoming and guidance of patients or the professional environment. Culture can most of all help to reduce alienation often related to illnesses and hospitalisation, by offering hospitalised individuals a way to keep a social bond with the City.

Visuel expo en cours, Dupecet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
+ Google Map

Événements à venir

  • Aucune exposition programmée.